News

Le point sur le colloque

Man and woman sitting in armchairs on a stage

Greg Moran et Louise Fréchette

Voici un mois, déjà, qu’a pris fin le colloque Construire un monde meilleur par-delà les frontières, mais nous sommes encore animés par l’énergie de cette expérience.

L’activité, organisée par Universitaires sans frontières, a réuni à Montréal des gens remarquables, du Canada et d’ailleurs, pour plus de deux jours de conversations stimulantes sur le rôle des universités et des collèges du Canada dans le développement international. C’est un succès à tous égards! (Voyez les photos.)

Le colloque n’aurait pas été possible sans la générosité et le rayonnement d’Academica Group, notre partenaire, et sans le soutien de Navitas, notre partenaire fondateur, de toutes les personnes qui nous appuient au Canada, du Conseil de recherches en sciences humaines (CSRH), du Centre de recherches pour le développement international (CRDI) ainsi que d’un donateur anonyme.

Nous avons eu l’honneur d’entendre une gamme de conférenciers d’exception et des conversations libres, riches et fascinantes avec Louise Fréchette, anciennement ambassadrice du Canada aux Nations Unies et première vice-secrétaire générale de l’ONU, de même qu’avec Roméo Essou, vice-président et agent principal des programmes, qui a résumé le travail innovant de l’African Institute for Mathematical Sciences (institut africain des sciences mathématiques). Ajoutons encore des leaders de l’éducation venus de Colombie, d’Indonésie, du Kenya et de Malaisie ainsi que de nombreux collèges et universités canadiens.

2 women and 3 men sitting at table on stage

Des représentants des cinq principaux organismes de financement du Canada

Quel exploit, aussi, que de réunir des représentants des cinq principaux organismes de financement du Canada – Affaires mondiales Canada, Grands défis Canada, le CRDI, la Fondation MasterCard et le CRSH – pour parler de leur rôle dans la promotion du développement international.

Les collèges et universités du Canada ainsi que du Cambodge, du Ghana, de l’Ouganda, de la Tanzanie, du Kenya et du Pakistan ont présenté une riche palette d’ateliers.

Le colloque a montré la diversité et l’efficacité des moyens adoptés par les collèges et les universités du Canada, ainsi que leur personnel, en vue de sociétés plus saines, plus prospères et plus stables dans les régions les moins favorisées du globe. C’est dans ce cadre que s’inscrit l’action d’USF. Les participants n’ont pas hésité à revenir sur les erreurs et les difficultés, tout en montrant la voie vers des démarches plus progressives de partenariats avec nos collègues d’autres parties du monde.

Woman and man seated at table, woman speaking into microphone

Nathalie Charpak et Alex Awiti

Le colloque de Montréal a consolidé la position d’Universitaires sans frontières dans la sphère du développement international, non seulement par son rôle de premier plan dans la réalisation de projets concrets à l’appui de l’enseignement supérieur dans le monde en développement, mais comme rassembleur de tous ceux qui sont déterminés à bâtir un monde meilleur par-delà les frontières.

Le prochain colloque aura lieu en 2020. Nous accueillerons avec plaisir vos suggestions sur le thème, la date, le lieu et tout autre aspect de cette prochaine rencontre.


Greg Moran est le directeur exécutif d’Universitaires sans frontières.